お守り OMAMORI Amulette japonaise porte bonheur et protection contre la malchance

 

Etat : neuf, sous protection plastique
Dimensions : 72 x 45 x 8 mm (env.) 
Cordelette de fixation 110 mm
Provenance : Enshu Shigisan, Hamamatsu, Préfecture de Shizuoka, Japon 
開運厄除けお守り kaiun yakuyoke omamori : chance, bonne fortune et protection contre la malchance, repousser les mauvaises influences

 

 
 
Les omamori sont des amulettes porte-bonheur japonaises que l'on retrouve indifféremment dans les temples bouddhistes ou shinto. Mamori signifie protection, omamori en langue honorifique (plus précisément en sonkeigo) signifie protéger... Les omamori sont des petits sacs de tissus (parfois provenant d'anciens vêtements ou kimono) renfermant un parchemin ou une petite planchette de bois portant des prières et des incantations sacrées...
 
Elles sont généralement transportées par le possesseur pour le protéger de la malchance ou pour attirer certaines faveurs en fonction des amulettes : accrochée à son sac, dans le sac, accrochée dans la voiture ou tout simplement dans la poche d'une veste.
 
 

Il s'agit d'une omamori à double effet : kaiun omamori qui améliore la chance et apporte la bonne fortune. Yakuyoke omamori qui vous protégera du mal et de la malchance. 

Ce type d'omamori est le porte bonheur idéal, s'occupant pour vous de vous protéger contre les mauvais coups du destin et s'assurant de développer votre capital chance sous le regard bienveillant de Bishamonten, plutôt sympathique, n'est-ce pas ? (^^)

 

 

Cette aomori provient du temple bouddhique Enshu Shigisan, de la ville de Hamamatsu, dans la préfécture de Shizuoka.
Ce temple est dédié à Bishamonten (Vaisravana), Dieu gardien du Bouddhisme et la troisième divinité du bonheur au Japon.
 
La création de ce temple remonte au 7ème siècle !! Sur ordre du Prince Shotoku (fils de l'Empereur Youmei) qui fut responsable du développement du bouddhisme au Japon. Cet illustre prince est aussi réputé pour être le premier à avoir appelé le Japon, Nihon, le pays du Soleil Levant... (^O^)
 
Bishamonten est considéré par le shinto comme un des trois kami guerriers et par le bouddhisme comme un des quatre gardiens majeurs. C'est aussi le Dieu de la victoire et de la fortune ! (^^)
Les samouraïs des temps anciens portaient souvent une amulette ou une représentation de Bishamonten sur eux et le vénéraient avant le début de la bataille...
 
Le jour consacré de Bishamonten est le 3ème jour du mois.
 
On retrouve les origines de Vaisravana aux alentours de -3000 avant J.C. en Inde et autour du 6ème siècle au Japon, en partie grâce au Prince Shotoku.
 

Inscrivez-vous !

Sale

Unavailable

Sold Out