お守り OMAMORI Amulette japonaise porte bonheur - Porte bonheur avec omikuji (loterie sacrée)

  • €22.99


 

 
Etat : neuf, sous protection plastique
Dimensions : 21 x 17 x 10 mm (env.)
Cordelette de fixation 70 mm + clochette
Provenance : Enshu Shigisan, Hamamatsu, Préfecture de Shizuoka, Japon
恋みくじ御守 Omikuji mamori : porte bonheur avec un rouleau d'omikuji (loterie sacrée)

 

  
Les omamori sont des amulettes porte-bonheur japonaises que l'on retrouve indifféremment dans les temples bouddhistes ou shinto. Mamori signifie protection, omamori en langue honorifique (plus précisément en sonkeigo) signifie protéger... Les omamori sont des petits sacs de tissus (parfois provenant d'anciens vêtements ou kimono) renfermant un parchemin ou une petite planchette de bois portant des prières et des incantations sacrées...
 
Elles sont généralement transportées par le possesseur pour le protéger de la malchance ou pour attirer certaines faveurs en fonction des amulettes : accrochée à son sac, dans le sac, accrochée dans la voiture ou tout simplement dans la poche d'une veste.
 
 Les omikuji (littéralement : loterie sacrée) sont des divinations écrites sur des bandes de papier que l'on tire au sort dans les sanctuaires shintô et les temples bouddhiques au Japon.

Ce rouleau d'omikuji a été placé par un moine du temple bouddhique d'Ensu Shigisan. Nous ne savons pas ce qu'il prédit... (^^)

 

 

L’omikuji prédit si la personne a des chances ou non de voir ses rêves et ses projets se réaliser, si elle trouvera l'âme sœur, et prédit généralement la santé, la fortune, la vie, etc... Il existe quatre grandes catégories de prédiction : grande chance daikichi (大吉), chance kichi (吉), petite chance shōkichi (小吉) et malchance kyō (凶). Lorsque la prédiction est mauvaise, on plie la bande de papier et on l'attache généralement à un pin se trouvant près du sanctuaire pour conjurer le mauvais sort.

Les Japonais se rendent souvent consulter l’omikuji avant un événement important (voyage, mariage...) et notamment le jour de l'an.

 

Cette aomori provient du temple bouddhique Enshu Shigisan, de la ville de Hamamatsu, dans la préfécture de Shizuoka.
Ce temple est dédié à Bishamonten (Vaisravana), Dieu gardien du Bouddhisme et la troisième divinité du bonheur au Japon.
 
La création de ce temple remonte au 7ème siècle !! Sur ordre du Prince Shotoku (fils de l'Empereur Youmei) qui fut responsable du développement du bouddhisme au Japon. Cet illustre prince est aussi réputé pour être le premier à avoir appelé le Japon, Nihon, le pays du Soleil Levant... (^O^)
 
Bishamonten est considéré par le shinto comme un des trois kami guerriers et par le bouddhisme comme un des quatre gardiens majeurs. C'est aussi le Dieu de la victoire et de la fortune ! (^^)
Les samouraïs des temps anciens portaient souvent une amulette ou une représentation de Bishamonten sur eux et le vénéraient avant le début de la bataille...
 
Le jour consacré de Bishamonten est le 3ème jour du mois.
 
On retrouve les origines de Vaisravana aux alentours de -3000 avant J.C. en Inde et autour du 6ème siècle au Japon, en partie grâce au Prince Shotoku.